•  

    Fête Pentecôte

    La Pentecôte est une fête célébrée à la fois par les juifs et les chrétiens.

    À l’origine, cette fête commémorait la sortie d’Égypte du peuple d'Israël. À cette occasion, on offrait à Dieu les premiers fruits de la moisson.

    Peu à peu, cette célébration fut associée au souvenir de la transmission des Tables de la Loi à Moïse, c'est-à-dire à la fondation de la religion juive.

    Les chrétiens fêtent à la Pentecôte le jour où les disciples de Jésus reçoivent l’Esprit-Saint sous forme de langues de feu.

    Le Livre des Actes des apôtres raconte que les disciples parlent soudain toutes les langues et comprennent que Jésus est vraiment ressuscité.

    Ils font ce jour-là à Jérusalem beaucoup de conversions car ils peuvent enfin s’adresser à tous. C’est le début de la propagation de la religion chrétienne.

    La Pentecôte chrétienne est célébrée le septième dimanche après Pâques et clôt le temps pascal.

    Le lundi de Pentecôte demeure férié dans de nombreux pays, dont la France.


    votre commentaire
  •  

    Origines de l’Ascension,

     

    Pour les Chrétiens, l’Ascension correspond à l’Ascension du Christ, c’est-à-dire le moment où Jésus s’élève vers le ciel. Cet évènement marque la fin de sa vie terrestre, 40 jours après Pâques, c’est-à-dire sa résurrection (passage de la mort à la vie suivant la crucifixion). Cet épisode est décrit à la fin de l’Evangile selon Luc : Jésus emmène ses apôtres vers Béthanie, un village de Judée où il aimait se retirer pour fuir les persécutions de Jérusalem. Là, il les bénit. "Et il advint, comme il les bénissait, qu'il se sépara d'eux et fut emporté au ciel.Pour eux, s'étant prosternés devant lui, ils retournèrent à Jérusalem en grande joie, et ils étaient constamment dans le Temple à louer Dieu". 

     

    Un autre récit de l'Ascension ouvre les Actes des Apôtres. Egalement écrit par Luc, il précise : "Vous allez recevoir, dit Jésus, une force, celle de l'Esprit Saint qui descendra sur vous. Vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre". Après avoir prononcé ce discours, Jésus se serait élevé vers le ciel avant de disparaître dans une nuée. Un ange aurait alors demandé aux apôtres de ne pas attendre pour faire écouter la parole du fils de Dieu. Pour les Chrétiens, cet épisode du départ de Jésus de la vie terrestre n’est pas considéré négativement : il s’agit en revanche du début de l’Eglise et de la "mission" de propagation de la foi catholique par les apôtres.

     

    La période de 40 jours suivant Pâques correspond, selon la Bible, à la période où Jésus ressuscité, n'est pas encore monté au ciel et demeure sur Terre. Selon les Actes des Apôtres, le Christ "pendant quarante jours, était apparu aux apôtres et les avait entretenus du Royaume de Dieu" raconte Luc. C'est une période clef, puisqu'il démontre ainsi, selon les croyants chrétiens, sa résurrection. Les références à une périodicité de 40 jours sont nombreuses dans la Bible. Le motif apparaît dans la durée du déluge de Noé ou encore dans la retraite du Christ dans le désert, correspondant au Carême. L'Ascension précède elle-même de dix jours la Pentecôte.

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Résultat de recherche d'images pour "qu'est ce que le 8 mai"

    Le jour férié du 8 mai a une histoire pleine de rebondissements...

    La commémoration de la victoire alliée sur l'Allemagne nazie en 1945 a été à l'origine fixée à la date du 8 mai si ce jour était un dimanche, ou au premier dimanche suivant le 8 mai sinon. C'est-à-dire le même jour que la fête traditionnelle de Jeanne d'Arc qui avait délivré Orléans le 8 mai 1429.

    En 1948, François Mitterand, alors ministre des anciens combattants, a confirmé le caractère non férié de la célébration du 8 mai 1945.
    En 1951, le gouvernement a décidé de commémorer la victoire alliée de 1945 le 8 mai sans attendre le dimanche.
    À la demande des associations d'anciens combattants, résistants et déportés, la loi du 20 mars 1953 a déclaré le 8 mai jour férié, mais non chômé.
    Après le retour au pouvoir du général de Gaulle, le décret du 11 avril 1959 a décidé que le 8 mai ne serait plus férié et qu'il serait célébré le deuxième dimanche du mois. Cette décision qui faisait suite à la suppression de la retraite du combattant, entraîna la protestation des associations d'anciens combattants.
    En 1965, le 8 mai a été exceptionnellement et ponctuellement rétabli jour férié à l'occasion du 20ème anniversaire de la victoire alliée.
    Le décret du 17 janvier 1968 a rétabli la célébration du 8 mai, mais en fin de journée.
    En 1975, le président de la République, Valéry Giscard d'Estaing, a décidé de supprimer la célébration de la victoire alliée de 1945 pour le 8 mai, au nom de la réconciliation franco-allemande, décision qui a provoqué une vive émotion dans le milieu combattant.
    Le 1er juin 1981, au lendemain de l'élection de François Mitterand à la présidence de la République, le nouveau secrétaire d'Etat aux anciens combattants a annoncé qu'une loi allait rétablir le 8 mai comme commémoration nationale.
    La loi du 23 septembre 1981 a redonné au 8 mai son caractère férié qu'il a conservé depuis.

     


    votre commentaire
  •  

     

    Certes il n'y a pas à proprement parler de "Journée Mondiale" du travail... mais si celui-ci doit être honoré, c'est bien le 1er mai... traditionnellement appelé "fête du travail" dans de très nombreux pays !

    L'histoire du 1er mai

    Parmi ceux qui défilent le 1er mai, combien savent qu’ils commémorent la grève sanglante du 3 mai 1886 aux usines McCormick de Chicago (USA), pour l’instauration de la journée de huit heures, et le meeting de protestation qui s’ensuivit le lendemain à Haymarket au cours duquel une bombe tua huit policiers.

    Huit anarchistes furent arrêtés, quatre furent pendus,le 11 novembre 1887, avant d’être innocentés puis réhabilités publiquement en 1893.

    Les martyrs de Chicago vont faire du 1er Mai un symbole de la lutte des classes et de l’identité du monde ouvrier à partir du congrès socialiste international de Paris de 1889 : il s’agissait de fonder en actes le projet d’une société émancipée, libérée du travail contraint. Alternant les hauts et les bas au fil des années, ce symbole sera tout de même à l’origine des lois sur le repos hebdomadaire en 1906 et des huit heures en 1919, avant de se banaliser après être devenu en 1947 un jour chômé et rémunéré.

    De nombreux ouvrages parlent de l'histoire du premier mai et nous citerons parmi eux l'excellente "Histoire du Premier mai" de Maurice Dommanget.

    Le jour du muguet

    On se demande parfois quel est le lien entre la fête du travail et la traditionnelle vente de muguet. En réalité il n'y en a pas, cette tradition remonte à l'année 1561, quand le roi Charles IX décida d'en offrir à toutes les dames de la cour. Comme il en avait reçu à cette même date, l'idée lui plût et c'est lui qui lança cette [bonne] habitude. Mais revenons à la vente du muguet en ce premier jour de mai: elle bénéficie de dérogations particulières qui autorisent tout un chacun à aller vendre sa production sur le trottoir sans avoir à acquitter de taxes.

     


    votre commentaire
  • La Pâque est une fête juive qui commémore le miracle de la libération du peuple juif, sorti Égypte en traversant la Mer Rouge à pied sec. La Pâque chrétienne, tout en rappelant cet événement, célèbre le passage de la mort à la vie de Jésus,crucifié. On célèbre Pâques le dimanche qui suit la pleine lune de printemps. L'équinoxe de printemps étant le 21 mars, Pâques est au plus tôt le 22 mars et au plus tard le 25 avril. En 2017, Pâques est fêté le 16 avril


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique